Apologie du zadisme insurrectionnel

by Patrice Faubert Tuesday, Apr. 10, 2018 at 3:33 PM

Zadisme partout ou capitalisme partout, telle est la question...

L'humanité

Ne sera heureuse et épanouie

Qu'avec le temps d'anarchie

Mais pour cela

Il ne faudrait plus aucun fasciste

Il ne faudrait plus aucun nazi

Il ne faudrait plus aucun stalinien

Il ne faudrait plus aucun gauchiste

Un ou une, aucun oubli

Et donc plus aucun ou aucune capitaliste

Plus aucun homme politique

Plus aucune femme politique

Plus aucune banquière, plus aucun banquier

Il faudrait partout des zadistes

Et mort aux nationalistes

Faudrait liquider toutes les saloperies

Avec le zadisme comme seul projet de vie

Il faudrait

Brûler toutes les banques

Du capital, toutes les planques

Face à toutes les représentations

De l'étatisme et du capitalisme

Seul est constructif, le sectarisme

Du sectarisme contre l'abomination

Déjà, l'horreur de leur inévitable fréquentation

Cela ne manque pas, ce sont des légions

Il faudrait liquider toutes les armées

Il faudrait liquider toutes les polices

Mais sans les reproduire et donc avec malice

Liquider

Tous les fascistes, tous les nationalistes

Toutes les fascistes, toutes les nationalistes

Voilà bien du véritable égalitarisme

Tous les staliniens, toutes les staliniennes

Tous les nazis, toutes les nazies

Tous les capitalistes, toutes les capitalistes

Tout ce qui est POURRI

Mais hélas, c'est l'inverse qui s'est produit

Ainsi, pour le monde humain, c'est presque fini !

Oui

Du zadisme partout, en faire l'apologie

Sinon, pour l'espèce humaine, c'est fini

Il faudrait prendre d'assaut

Nouveau blanquisme pas idiot

Bakounine ne l'aurait pas rayé comme faux

Tous les gouvernements

Tous les parlements

Toutes les mairies

Toutes les casernes

Tous les commissariats

Toutes les radios

Sauf Radio Libertaire

Ou les trop rares radios révolutionnaires

Toutes les télévisions

Qui sont toutes de la réaction

Mille personnes bien décidées

Dans chaque grande ville de France

Pourraient faire trembler la finance

La finance, voilà bien la réelle démence

Pour le non pouvoir, il faut aussi s'armer

Et la réaction pouvoir la neutraliser

Mais des militaires du métier, il faudrait retourner

Pour le camp d'anarchie, l'on peut rêver

Nous n'avons rien, osons tout

Nous n'avons rien, bloquons tout

Nous n'avons rien, prenons tout

Nous n'avons rien, de tout, méfions nous

Que crèvent toutes les bureaucraties

Que crèvent toutes les technocraties !

Et dans le temps de l'infini

Cela est arrivé déjà, cela s'est déjà produit

La physique quantique le prédit

Tout pouvant se répéter des milliards de fois

Tour à tour, du mendiant ou du roi

L'infini et le paradoxe de la réplication

La réplication du paradoxe de l'infini

Cela n'est pas une consolation

Mais de la science contre toute religion

Et même notre petite notion

De l'infini, est en restriction

La lumière du 10 puissance 33 centimètres

C'est simplement dans le paraître

Une feuille de papier A4 , coupons la en deux

Pas insurmontable, faut avoir deux yeux

Et au bout de trente fois

L'on arrive à la taille d'un atome, ma foi

Et au bout de quarante sept fois

L'on arrive à la taille d'un proton

Et pour atteindre 10 puissance 33 centimètres

Il faut le faire 114 fois

Il suffit donc de 114 fois

Un partage de division en division

Donc, bien au-delà du proton

Pour amener une feuille de format A4

Et ce à la plus petite des dimensions

De l'Univers observable en considération

Quand de la simple arithmétique

Se conjugue à de la haute mathématique

Autre sens, en doublant le papier seulement 90 fois

L'on atteint la dimension de l'Univers observable

Environ 14 milliards d'années lumière, c'est donc imaginable !

Tout pouvoir est un tigre de papier

La physique aussi est un tigre de papier

Nous venons de le prouver

Comme cette société industrielle

Ou un taureau ne verra, le plus souvent, aucune femelle

C'est du vagin artificiel

Et de la vache transgénique pour obtenir du lait maternel

De la vache chimère aux gènes humains

Toujours le profit, cela n'est pas sain

Du bovin génétiquement modifié

De l'humain médiatiquement modifié

Et bientôt génétiquement modifié

Déjà José Bovin, le député européen

Crachant sur les zadistes anarchistes, c'est un crétin

Contre la société spectaculaire marchande techno-industrielle

Vive le zadisme insurrectionnel

Notre-Dame-des-Landes comme laboratoire

Pour faire des petits qui se feront voir

Salut à vous mes frères

Et frangines de la pensée libertaire

Alors que nous sommes en panne de la diversité

Moins de plantes sauvages et d'insectes, c'est à constater

Ce, partout en Europe

Précarité, pauvreté, retour de la tuberculose

Même dans le métro parisien, de petites doses

Microbes, bactéries, virus, tout voyage sans aucune pause

Sauvons donc les zadistes et le zadisme

Pour atténuer le triomphe du capitalisme

Par la parole, par l'acte, par l'écrit, par la bombe incendiaire

Par la manif, là où on le peut, par le casseur libertaire

Car, au fond

Zadisme partout ou capitalisme partout, telle est la question !

Patrice Faubert ( 2018 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "

mankind

Will be happy and fulfilled

That with the time of anarchy

But for that

No more fascists

There should be no Nazi

There should be no more Stalinist

There should be no more leftist

One or another, no oblivion

And so no more or no capitalist

No more politicians

No more political woman

No banker, no banker

It would be necessary everywhere zadistes

And death to the nationalists

We should liquidate all the crap

With zadism as the only life project

It should

Burn all the banks

Capital, all the hiding places

Faced with all representations

Statism and capitalism

Only is constructive, sectarianism

Sectarianism against the abomination

Already, the horror of their inevitable attendance

It does not fail, they are legions

We should liquidate all armies

We should liquidate all the fonts

But without reproducing them and so with malice

Liquidate

All fascists, all nationalists

All fascists, all nationalists

That's true egalitarianism

All Stalinists, all Stalinists

All the Nazis, all the Nazis

All capitalists, all capitalists

All that is POURRI

But alas, it's the opposite that happened

So, for the human world, it's almost done!

Yes

Zadism everywhere, to apologize

Otherwise, for the human species, it's over

It should be stormed

New blanquism not silly

Bakunin would not have struck him as false

All governments

All parliaments

All town halls

All barracks

All police stations

All radios

Except Libertarian Radio

Or the rare revolutionary radios

All televisions

Who are all of the reaction

Thousand people decided

In every major city of France

Could shake finance

Finance, that's the real dementia

For the no power, it is also necessary to arm

And the reaction can neutralize it

But soldiers of the profession, it would be necessary to return

For the camp of anarchy, we can dream

We have nothing, dare everything

We have nothing, block everything

We have nothing, take everything

We have nothing, of everything, be wary

What are all the bureaucracy

That all the technocracies die!

And in the time of the infinite

It happened already, it happened already

Quantum physics predicts

Everything can be repeated billions of times

In turn, beggar or king

The infinite and the paradox of replication

Replication of the paradox of infinity

This is not a consolation

But science against all religion

And even our little notion

From infinity, is in restriction

The light of the 10th power 33 centimeters

It's just in the appearance

A sheet of A4 paper, cut it in half

Not insurmountable, must have two eyes

And after thirty times

It's about the size of an atom, my faith

And after forty-seven times

We reach the size of a proton

And to reach 10 power 33 centimeters

It must be done 114 times

So just 114 times

Division divisional division

So, well beyond the proton

To bring an A4 size sheet

And this at the smallest of dimensions

From the observable universe into consideration

When from simple arithmetic

Combines with high mathematics

Another sense, doubling the paper only 90 times

We reach the dimension of the observable Universe

About 14 billion light years, so it's imaginable!

All power is a paper tiger

Physics too is a paper tiger

We have just proved it

Like this industrial society

Or a bull will see, most often, no female

It's artificial vagina

And transgenic cow to get breast milk

From the chimeric cow to human genes

Always profit, this is not healthy

Genetically modified cattle

From the media-modified human

And soon genetically modified

Already José Bovin, MEP

Spitting on the anarchist zadistes, it's a moron

Against the spectacular commercial techno-industrial society

Long live insurrectional zadism

Notre-Dame-des-Landes as a laboratory

To make little ones who will be seen

Hi to you my brothers

And frangines of libertarian thought

While we are out of diversity

Fewer wild plants and insects can be seen

This, everywhere in Europe

Precariousness, poverty, return of tuberculosis

Even in the Paris metro, small doses

Microbes, bacteria, viruses, any trip without any break

Let's save the zadists and zadism

To mitigate the triumph of capitalism

By the word, the act, the writing, the incendiary bomb

By the demo, where we can, by the libertarian breaker

Because, basically

Zadism everywhere or capitalism everywhere, that is the question!

Patrice Faubert (2018) puète, peuète, pouete, paraphysicien (http://patrice.faubert.over-blog.com/) Pat says the guest on "hiway index"

Original: Apologie du zadisme insurrectionnel